Trois dates à ne pas manquer pour L'Envol des Cités - airtvmusic.be

Cette année, c’est la 13ième édition de L’Envol des Cités. Ce grand projet a pour but d’accompagner musicalement les artistes belges émergents en leur proposant une tournée provinciale, ce qui leur permet de se familiariser avec la réalité de la scène.

L’événement est organisé dans différentes villes de la Province du Hainaut : le 30 avril à la Grand-Place de Frameries, le 20 mai à la Grand-Place de Tournai et le 23 juin à la Place Maugrétout à La Louvière.

L’Envol des Cités se déroule de janvier à décembre 2018 en différentes étapes :

  • Des professionnels réalisent des auditions qui permettent de sélectionner ou d’éliminer les participants sur bases de leurs critères. De la pop en passant par le rock ou par la musique ethnique, tous les styles musicaux sont acceptés.
  • Les sélectionnés sont ensuite pris en charge, et, durant plusieurs mois, vivront une vie d’artistes complets grâce a des rencontres avec des professionnels, des coaching, des formations ou encore des séances d’enregistrement.
  • Les artistes participeront à une série de concert et, pour clôturer cette édition, une grande finale est à prévoir qui rassemblera les mélomanes, les fans de découvertes, mais aussi les professionnels du monde musical.

Les invités de cette édition sont DJ Daddy K, Mlle Luna, Noa Moon et Newt.

6 participants ont été sélectionnés pour rejoindre le projet et découvrir le monde scénique des musiciens :

Shelby Tarawa. Blues, soul et ragga. C’est le son d’un voyage qui, comme Shelby, est un mélange de soleil, de sucre et d’émotions. Auteure, compositrice et interprète, la jeune métisse tire son art de ses mélanges culturelles, de langues et de paysages du monde.

Tripode, c’est l’univers des eigthties, dansant et sombre, qu’on retrouve remis aux goûts du jour. Des tonalités douces et une écriture humaine, qui nous parle de nos douleurs, de nos passions, de nous, tout simplement.

L’indie/folk de l’âme. Winter Woods c’est l’émotion qui nous touche au plus profond de nous-mêmes, qui s’inscrit comme un roadtrip à l’américaine vers les montagnes froides mais ensoleillées du Nevada. Le groupe chante en anglais.

Du rock à l’ancienne, qui sonne sexy. Behind the Pines est un univers fort d’écriture et de sens, des sonorités dansantes qui rappelle “Florence and the Machines”. Behind the Pines a tout pour plaire.

Lago est un groupe de 4 musiciens, qui a réussi à embellir l’acoustique et le folk, grâce notamment à la voix de la chanteuse qui glisse sur la mélodie. Leur premier EP “The Spider is Gone” est disponible depuis février.

Depuis 2011, JeZo est un groupe de deux cousins montois, qui manie les mots de la langue française sur des compositions qu’ils créent eux-mêmes.

Site Officiel | Facebook

02

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.