Ce samedi 7 mars, nous étions présents à l’Ancienne Belgique pour le concert de Fifty Foot Combo, La Muerte et My Diligence. Une soirée bien métal que nous avons grandement apprécié.

Arrivés dans la salle, nous sommes impatients de découvrir le premier groupe venant de Gand. Les membres de Fifty Foot Combo montent sur scène et c’est parti pour une soirée qui s’annonce forte en énergie et puissance. D’ailleurs, la foule commence doucement à arriver armé de leur veste en cuire et de leur bottes.

fifty-foot-combo

En fin de set, un des guitaristes fait tourner sa guitare autour de lui. Impressionné, nous ne pouvons que le regarder et admirer cette prouesse. Bonne nouvelle, il n’a rien cassé autour de lui.

Fifity Foot Combo s’en va, les techniciens mettent en place les instruments, les amplis, les micros pour accueillir le groupe que nous attendons tous depuis bien longtemps. Il est 21h précise, les lumières s’éteignent, seules des bougies et des bâtons d’encens sont allumés sur un mur d’ampli. Nous sommes prêts, le public est impatient.  Dee-JMichel Kirby (Length of Time, Arkangel), Tino de Martino (Channel Zero) et Christian Z. (Length of Time) déboulent devant nous sous un tonnerre d’applaudissements. Nous cherchons Marc Du Marais du regard et nous le voyons arriver avec sa tête enfouie dans un sac à pomme de terre. Durant les 90 minutes du live, nous ne verrons jamais sa tête. Il a, par contre, changé 2 fois de masque. Il n’ a pas attendu longtemps pour nous montrer que sa voix est toujours aussi puissante! Ils sont gonflés à bloc…

la-muerte

Durant les 30 premières minutes, le public est calme. Certains balancent leur tête, d’autres chantent ou lèvent les bras. Mais vers 21h30, la foule se réveille et les pogos débutent au milieu de la salle. 

Le groupe ne s’arrête pas et nous envoie les morceaux les uns à la suite des autres sans prendre de pause. Après un peu plus d’une heure de grondements et hurlements dans les graves, ils se dirigent vers les coulisses. Nous, on en veut encore et nous les réclamons sur scène. Les roadies placent un énorme moteur V8 au milieu de la scène. Certains se demandent à quoi ça sert et d’autres crient pour montrer leur joie. C’est avec “Kustom kar kompetition” que La Muerte se replace devant nous. Une chanson accompagnée par le rugissement du moteur. Et les odeurs qui vont avec…

la-muerte

Une fois La Muerte parti de la salle, tout le monde se dirige vers l’AB Box pour l’afterparty. My Diligence et sa puissance nous ont offert un concert qui envoie du lourd. Le premier rang commence à bouger la tête, puis danse doucement et fini par chanter avec John Sailon (chant et guitare), François Peeters (guitare), David Duré (basse), Gabriel Marlier (batterie). Un concert de presque une heure qui a parfaitement conclu cette belle soirée au Boulevard Anspach.

My-Diligence

Site officielFacebook

Aurélie Debaeremaecker.

03