Du 6 au 8 février aura lieu la 8e édition du ProPulse festival au Botanique. Remportez deux places pour l’une des trois soirées grâce à Air TV!

ProPulse présente des artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin de promouvoir sa diversité musicale. En tout, ce sont 15 groupes que vous pourrez découvrir sur scène au Botanique.

Mercredi 6 février

Belge aux racines angolaises, Martha Da’ro vous emmènera dans un univers différent, avec sa musique douce qui mélange éléments soul, hip-hop et funk. Elle a déjà fait parlé parler d’elle au sein du groupe hip-hop Soul’Art et en tant qu’actrice primée pour son rôle dans le film Black.

Saudade offre un mélange passionnant de soul, pop et indie rock, et n’hésite pas à emprunter à l’électro et au jazz. Leur premier EP, “Flowers & Dust”, sorti en janvier 2018, vous emmène dans un voyage haut en couleurs, influencé par King Krule et Tame Impala. Le groupe vient de remporter le Concours Circuit 2018.

Avec son premier EP, ESINAM donne un aperçu de son univers musical éclectique. ESINAM jongle sur scène avec des instruments traditionnels tels que le tama, la kalimba et le pandeiro qu’elle joue en boucle et marie avec les sons de sa flûte traversière et sa voix profondément soul. Elle se révèle ainsi tel un véritable “one-woman band”.

The brums est un brass band au line up atypique qui se joue des styles et tire son inspiration dans la musique électronique, l’abstract hip hop et le jazz avant-gardiste.

Sparkling Bits est un trio bruxellois qui produit de la musique électronique aux influences diverses. Vous y trouverez des touches d’électro, des teintes de jazz, des basslines grasses et analogiques, des instruments du monde le tout saupoudré avec une dose d’humour et de bonne humeur.

Jeudi 7 février
Ozferti, personnage créé par le beatmaker, musicien, illustrateur français Florian Doucet, est l’incarnation de cet univers. Appelez ça afrogrime, ethiohop ou bass nubienne, la musique d’Ozferti est un riche melting pot d’ambiances éthiopiennes, érythréennes, nigériennes mélangées à des éléments de musique électronique, jazz, hip hop et bass.

Plongés dans l’électronique, les états d’âmes poétiques de Glauque questionnent sans donner de réponses. A bout de souffle, mots et sons s’entremêlent ; entre colère et amour, entre révolte et calme, entre interrogations et certitudes, le groupe prend place là où le sale fait le beau. Mots et sons s’entrechoquent dans une fulgurance synthétique.

Né en Belgique, d’origine Grecque, la jeunesse de Mr Classik sera très vite bercée par le rap US. A 13 ans, il commence à écrire ses premières rimes qui lui viennent d’instinct en anglais. Ainsi, son apprentissage de la langue évolue en même temps que l’écriture. A 25 ans, il sort son premier album, “Timeless”, mêlant sonorités jazz, blues et hip-hop.

Peritelle est la rencontre nocturne et non fortuite de Carl (Carl et les hommes-boîtes, Facteur Cheval) et de Versat Versatyl (Fou Detective, La Pieuvre). Sur des compositions fraîches et rétro-futuristes de SiKa (Froesheleirs) et Zomb. (Froesheleirs, Veence Hanao), les deux bonhommes nous racontent des trucs, de la phobie sociale, à la conquête de l’espace, du rigolo au pas très jojo. En gros, le pire de chacun… ça va être du joli !

Milk tv est un power trio de Lactose-Punk-Pop.  Les mélodies pop se croisent avec des guitares noises et s’entremêlent dans un univers post punk télévisé, pour les kids. Les influences vont de Wire à Sonic Youth, en passant par Fugazi et Devo.

Vendredi 8 février

Lenny Pistol fait de la musique simplement mais ne tombe jamais dans le simplisme. A l’origine exclusivement en guitare-voix, le jeune homme s’accompagne désormais de productions planantes et minimalistes. Du hip hop à la pop, Lenny Pistol a un univers ancré dans la pop Lo-Fi.

Collectif bruxellois fondé en 2011, Yôkaï est aujourd’hui composé de huit musiciens multi-instrumentistes issus des scènes jazz, rock et des musiques improvisées. À l’origine baignée d’influences éthio-jazz, orientales-psychédéliques et afro-kraut leur empreinte musicale évolue désormais vers des zones où l’improvisation brute prend une place plus essentielle et transcende les barrières stylistiques.

Avec un Max, tout frêle, et un Grégoire qui en impose avec ses 140 kg quoi de plus normal que de s’appeler Lord and Hardy. Mais la dualité n’est pas seulement physique, elle touche aussi la complémentarité de leur travail. Grégoire, ce sont les instruments, piano et guitare, ainsi que tous les sons qui peuvent en sortir alors que Max, c’est plutôt la voix et tout l’aspect sonore qu’elle peut apporter.

S O R O R c’est 3 filles (basse, batterie, chant) qui, au-delà de cuisiner de délicieuses tartes aux fruits, se sont réunies pour faire de la musique. Un ex-taulard bidouilleur en mécanique du larsen les rejoint plus tard à la guitare. Une musique à l’eau de rose tachée de cambouis et de sueur.

Kuna Maze est un jeune producteur français. Influencé par la scène beat de Los Angeles et ses divers représentants, il a su s’en émanciper et y ajouter ses propres influences qui vont aussi bien du jazz à la scène électronique anglaise, en passant par la musique expérimentale et le Hip-Hop.

Archives :

Site Officiel | Facebook

CONCOURS
Comment remporter vos places pour assister à l’une des soirées du ProPulse festival qui a lieu du 6 au 8 février 2019 au Botanique ?

  1. Likez, commentez et partagez notre article sur Facebook (Partage en mode “Public”)
  2. Inscrivez-vous à notre Newsletter (voir au bas de la page)
  3. Répondez à la question suivante dans les commentaires au bas de cette page : Citez vos deux groupes préférés parmi ceux à l’affiche de cette édition 2019 du ProPulse festival.

Début du concours : 17 janvier – Fin du concours : 4 février à 14 heures (2 places par gagnant).

facebook | Twitter

Tous les gagnants recevront un mail de confirmation.

A vos claviers !

11
  1. Martine Dedeken on

    Saudade & Sparkling Bits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.