9 juillet,  le soleil inonde la campagne wallonne et c’est niché au creux des champs que le Rideau Rouge accueille le « Festival du Neuf ». Trois groupes à découvrir s’enchaîneront ce soir : l’australien Kaurna Cronin et ses ballades guitare/voix, la pop tropicale de Lomboy et enfin le projet tout neuf de Jeremy Walch pour clore la soirée en beauté.

On se déguste une bière fraiche sur la terrasse avant de se plonger dans l’intimité de la salle. Déjà, le trio de Lomboy a investi les lieux de sa pop suave et exotique. Il règne une ambiance tropicale dans le Rideau Rouge. Des notes qui nous emmènent quelque part entre l’Asie et les îles polynésiennes, comme en témoigne d’ailleurs le clip de leur titre « Chamber of Vanu » qui nous balade dans les rues de grandes métropoles chinoises. Sur scène, on retrouve la chanteuse Tanja Frinta, qui prêtait déjà sa jolie voix jazzy au groupe « Lonely Drifter Karen », accompagnée de Clément Marion à la guitare et Vivian Allard à la basse, tous deux membres du groupe bruxellois « Le Colisée ». Le cocktail prend: l’ambiance est décontractée, ça sent bon les vacances et les longues soirées d’été.

Lomboy DSC_0270_1

La soirée se poursuit avec le projet tout neuf de « Jeremy Walch », nouvelle casquette de Jérémy Mulders que l’on connaît  déjà comme guitariste dans « Paon » et plus anciennement dans « Lucy Lucy ». Cette fois, il est au centre de la scène et nous propose ses propres compos travaillées avec minutie. Pour ce faire, il s’est entouré de ses éternels compagnons de scène : Aurelio Mattern (Paon, Lucy Lucy) à la basse, Fabio Zamagni (Noa Moon, Lucy Lucy) à la batterie et Léo Grosheitsch, batteur de Paon, qui a troqué ses baguettes pour jongler entre guitare et claviers.

lomboy

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, le résultat est très convaincant et la dream pop des bruxellois envahit le Rideau Rouge. Six morceaux plus tard, le public en redemande mais le set est terminé. Ils retravailleront « plein plein » d’autres morceaux, nous promet Jérémy. Et on y compte bien.

 Par Maria-Laetitia Mattern

12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.