Artiste à la Une : Ensemble Ausonia - airtvmusic.be

Jouant sur des instruments d’époque et dirigé par un trio déjà bien expérimenté, l’Ensemble Ausonia peut se définir comme un groupe avec de la prestance. Grâce à son répertoire principalement français, les musiques du 17 et 18e siècles revivent aujourd’hui une nouvelle vie et les compositeurs perdus dans le temps sont remis sur un piédestal.

L’Ensemble Ausonia, fondé en 2001 à Namur, est dirigé par le trio Frédérick Haas, Mira Glodeanu et James Munro. Quinze années d’expérience et une discographie de 13 albums, les membres d’Ausonia ne sont pas des amateurs. Dirigé par Frédérick Haas, l’ensemble sait s’adapter aux compositions interprétées en jouant avec un nombre de musiciens variables. Petite particularité : ils ne jouent qu’avec des instruments d’époque, des reliques de musique d’antan sur lesquels ils interprètent des artistes – souvent français – plus ou moins connus.

Au début, l’attention était beaucoup portée sur François Francoeur et Jean-Philippe Rameau, avec 7 enregistrements dédiés à ces musiciens oubliés. Bach prend également beaucoup de places dans le répertoire, avec un enregistrement de l’intégrale des six sonates pour clavecin et violons.

Depuis 2006, le groupe travaille avec l’acteur de théâtre Nô Masato Matsuura. C’est après 10 ans de collaboration qu’un nouveau programme est écrit avec de la musique des allemands Biber, Froberger, Weckmann et Buxtehude. Conçu pour s’allier au jeu d’acteur de Matsuura, le programme a commencé à être joué à l’occasion du double 400e anniversaire de Froberger et Weckmann. L’acteur a également accompagné l’Ensemble Ausonia lors de ses interprétations des sonates de Bach. C’est par ailleurs une des plus importantes interprétations du groupe! Le projet était présenté en triptyque et le volet final est paru en DVD en 2009.

L’enregistrement le plus récent des concertos pour violon et clavecin de Bach sera disponible en printemps 2016. Leur dernier disque, “Que les mortels servent de modèle aux dieux“, sorti en 2009, a eu une excellente réception auprès de la presse. Il a reçu entres autres le prix du disque de l’année du journal Le Monde et un score parfait auprès de Classics Today.

Site OfficielFacebook

03

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.