Ce lundi 15 mai l’ambiance était au rendez-vous! Dans le cadre des Nuits Botanique Noa Moon, Pale Grey, Aliocha et Barbagallo se produisaient sur la scène de l’Orangerie. 

Une soirée en musique qui démarre avec une agréable découverte, Aliocha. L’auteur-compositeur-interprète franco-canadien est venu frôler le plancher belge ce lundi 15 mai. Sur des airs de pop-folk le chanteur nous fait découvrir quelques chansons de son prochain album qui sortira en juin 2017 et celles de son précédent EP.

Après une petite pause, on remonte en scène avec Julien Barbagallo. Batteur du groupe Tame Impala, ici c’est son projet solo qu’il vient présenter. Accompagné de ses musiciens, il nous chante des ballades pop et entraînantes en français.

Barbagallo Nuits Botanique

Le temps d’installer et de brancher les instruments et c’est reparti avec Pale Grey ! Le quatuor nous fait découvrir son nouvel EP “Ghosts“. Ils enchaînent leurs nouveaux titres avec énergie et sensibilité. On a alors le plaisir de découvrir des mélodies pop/rock légères avec quelques influences plus électroniques par moment. On voyage au fil des chansons tenues en haleine par les notes parfois susurrées et parfois plus vives du chanteur Gilles Dewalque. Le groupe nous a également réservé une agréable surprise. Noa Moon a rejoint les 4 garçons sur scène pour chanter avec eux leur titre phare “Seaside“, extrait du précédent EP.

Pale grey Nuits Botanique
Et enfin, c’est sur le doux et mélancolique “Billy” qu’ils feront se balancer le public de gauche à droite avant de nous quitter.

Ce n’est pas un hasard si Noa Moon s’est retrouvée sur scène avec Pale Grey! C’est elle-même qui clôturait cette belle soirée en nous présentant son second album, “Azurite“, sorti en avril dernier.

Noa Moon Nuits Botanique
Après presque 2 ans d’absence, on ne peut que se réjouir du retour sur scène de la liégeoise. Accompagnée de ses deux choristes et de son batteur, elle nous fait découvrir les uns après les autres les titres de son nouvel album. On redécouvre l’artiste dans un univers plus introspectif, avec des sons plus électro sur certain titres, comme “Sparks” ou “Kaléidoscope“. Nouvel univers certes, mais c’est toujours accompagné de sa guitare acoustique des débuts qu’elle partage ce moment avec nous. Elle ne manquera pas de nous faire bouger sur son titre “Paradise” qui nous rappelle la chaleur de l’été. Nous terminons donc cette belle soirée sur une note positive!

-Noémie Maljean-

Archives :

Site Noa Moon | Facebook Noa Moon | Site Pale Grey | Facebook Pale Grey | Site Aliocha | Facebook Aliocha | Site Barbagallo | Facebook Barbagallo

01

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *