C’est en butinant la vie à pleines dents que nos deux happy-culteurs, Grégory Houben et Fabian Fiorini, ont fait éclore «Bees and bumblebees», un album ambitieux qui revisite les codes de la tradition du jazz à travers un beau prisme de modernité, avec une légèreté et une élégance “so british”.

«Bees and Bumblebees» est avant tout un hymne joyeux à ce que Fiorini et Houben aiment nommer “l’happy culture”, la réunion de deux choses essentielles à l’Art: la joie communicative et l’exigence de la nouveauté. Rejoints par les talentueux Hans Van Oosterhout et Cédric Raymond, ils se sont réappropriés les codes de la tradition mais avec une distanciation, c’est-à-dire qu’ils ont cherché de nouvelles voies mélodiques et harmoniques au sein d’un espace musical proche de la tradition, constitué essentiellement de groove et de swing. Leur amour de la musique, des mélodies, de la sensualité du son et de la magnétique des rythmes les a réunis autour d’un piano où ils ont composé «Un serpent dans les framboisiers», première composition emblématique de leur volonté de tracer de nouvelles pistes qui sortent des carcans musicaux dont ils sont issus. C’est ainsi qu’ ils se sont dirigés vers la co-écriture du répertoire et ont croisé leurs influences respectives: la grande tradition du jazz des années 50 à 70 (Chet Baker, Cannonball Adderley, Clifford Brown…) portée à merveille par Grégory Houben, mêlée aux influences contemporaines (Messiaen, Boulez, Ligeti) de Fabian Fiorini. On y retrouve également des influences communes aussi disparates que la musique brésilienne, Miles Davis ou Jean-Sébastien Bach. Avec «Bees and bumblebees», Fiorini et Houben ont cherché à dépasser le débat ambiant qui agite le jazz belge, celui qui oppose partisans de la tradition et partisans d’un modernisme exacerbé. Ils ont relevé avec brio ce défit en offrant un album simple, léger, interpellant et sans fioriture qui laisse place aux rêves.
HAPPY-CULTURE : nf. (Lat. Apis Clitoris) . Discipline pratiquée par l’happy-culteur qui consiste à la recherche du plaisir et l’évitement du déplaisir. Les Happy-culteurs ont orienté leur vie autour de grands thèmes comme l’amitié, la tendresse, la sexualité, les plaisirs de la table, la conversation, le savoir et les sciences en général, la lecture, la pratique des arts et des exercices physiques, le bien social…

Retrouvez-les en concert le 25 mai 2014 au BRUSSELS JAZZ MARATHON à Bruxelles.

Greg Houben : Trompette
Fabian Fiorini : Piano
Hans Van Oosterhout :  batterie
Cédric Raymond : basse

site officiel I soundcloud I Igloo Records

Air TV vous fait gagner l’album “Bees and Bumblebees” ci-dessous!

CONCOURS

Comment remporter l’album “Bees and Bumblebees” ?

  1. Liker notre page facebook
  2. Nous suivre sur notre Twitter
  3. Sinscrire à notre Newsletter (voir au bas de la page)
  4. Répondre à la question suivante dans les commentaires au bas de cette page (pas sur la page facebook) : Citez le nom d’un titre que vous aimez issu de l’album “Bees and Bumblebees”

Début du concours : Mercredi 21.05.14 – Fin du concours: Vendredi 06.06.14 à 18h (1 album par gagnant)

facebook I Twitter

Tous les gagnants recevront un mail de confirmation. A vos claviers !

42
  1. “Un serpent dans les framboisiers” !!! :3

  2. Jean Jacques DE BOCK on

    Sweet yellow jen.

  3. Marlet Fabrice on

    Honey!
    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *